Arthrite rhumatoïde (PR) est une maladie inflammatoire qui touche souvent l'âge moyen. Il ne peut pas être diagnostiqué immédiatement. Au début, cela peut ressembler à l'arthrite commune. Certaines personnes traitent leurs symptômes avec des analgésiques en vente libre comme l'aspirine, l'ibuprofène ou le naproxène. Ces médicaments sont appelés anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS. Ils peuvent offrir un certain soulagement, mais ils ne peuvent pas arrêter la maladie.

Les AINS peuvent causer des maux d'estomac chez certains patients. Dans de rares cas, ils peuvent provoquer des saignements graves dans l'estomac ou les intestins. Ils peuvent également interagir avec certains médicaments sur ordonnance. Le célécoxib (Celebrex) est un anti-inflammatoire non stéroïdien délivré sur ordonnance. Cependant, il est moins susceptible de causer des problèmes d'estomac. Même après le diagnostic et le traitement, certains médecins peuvent recommander l'utilisation continue de médicaments anti-inflammatoires.

RA is best treated early, before joints become too damaged by inflammation. Modern disease-modifying anti-rheumatic drugs (DMARDs) have made it possible to live a normal, or near-normal, life with RA. Most doctors prescribe methotrexate first. Methotrexate has been used for decades. It works by blocking certain proteins involved in inflammation.

Les effets secondaires possibles du méthotrexate incluent des nausées, des vomissements et une fonction hépatique anormale. Certains patients développent des lésions buccales, des éruptions cutanées ou de la diarrhée. Dites à votre médecin si vous développez un essoufflement ou une toux chronique. En outre, certains patients peuvent éprouver une perte de cheveux. Les femmes ne doivent pas prendre de méthotrexate pendant la grossesse. On pourrait vous demander de prendre le folate de vitamine B pour réduire certains effets secondaires.

Le léflunomide (Arava) est un traitement de fond qui aide à réduire la douleur et l'enflure dues à la PR. Il peut être administré en plus du méthotrexate, si le méthotrexate seul ne permet pas de contrôler la progression de la PR.

Le léflunomide peut endommager le foie. Il est donc important de surveiller votre fonction hépatique à l’aide de tests sanguins de routine. En raison de ses effets possibles sur le foie, vous ne pouvez pas boire d’alcool pendant que vous prenez ce médicament. Le léflunomide peut également causer des anomalies congénitales, même après que vous ayez cessé de prendre le médicament. Les femmes enceintes ou susceptibles de le devenir ne devraient pas en prendre. La diarrhée est l’effet indésirable le plus fréquent.

L’hydroxychloroquine (Plaquenil) est un traitement de fond plus ancien, parfois utilisé pour une PR légère. Cela peut fonctionner en interrompant la signalisation entre les cellules. C’est l’un des DMARD les mieux tolérés. Les effets secondaires sont généralement légers et peuvent inclure des nausées et des diarrhées. Prendre le médicament avec de la nourriture peut aider. Les changements sur la peau sont moins fréquents. Ceux-ci peuvent inclure des éruptions cutanées ou l'apparition de taches sombres. Dans des cas extrêmement rares, le médicament peut affecter la vision. Signalez tout problème de vision à votre médecin immédiatement.

La sulfasalazine est un ancien médicament utilisé occasionnellement pour traiter la PR. Il associe un analgésique d'aspirine à un antibiotique sulfamidique. Les effets secondaires sont généralement légers. Les nausées et les malaises abdominaux sont les plaintes les plus fréquentes. Le médicament augmente la sensibilité au soleil. Prenez des précautions pour éviter les coups de soleil.

Les produits biologiques ont grandement amélioré le traitement de la PR. Ils travaillent en interrompant certains composants du système immunitaire. Un groupe de médicaments biologiques agit en bloquant la protéine inflammatoire appelée facteur de nécrose tumorale (TNF). Comme ces médicaments suppriment le système immunitaire, l'infection est l'un des effets secondaires les plus graves de ces médicaments.

Les agents biologiques anti-TNF sont administrés par injection. L'irritation au site d'injection est un effet secondaire fréquent. Il est important de faire un test de dépistage de la tuberculose et de l’hépatite B avant de commencer le traitement, car les médicaments anti-TNF altèrent le système immunitaire. Si présentes, ces infections peuvent éclater après le début du traitement. Le risque de lymphome et de cancer de la peau peut augmenter avec l'utilisation à long terme de ces médicaments.

Certains médicaments contre la PR étaient à l'origine utilisés pour prévenir le rejet après une greffe d'organe. Ces médicaments sont appelés immunosuppresseurs. Certains sont encore utilisés occasionnellement pour traiter la PR. La cyclosporine est un exemple. L'azathioprine en est une autre. La cyclosporine peut provoquer une pression artérielle élevée, des problèmes rénaux ou déclencher la goutte. L'azathioprine peut causer des nausées, des vomissements et, moins souvent, des dommages au foie. Comme d'autres médicaments qui affectent le fonctionnement du système immunitaire, ces médicaments rendent les infections plus probables.

Cyclophosphamide (Cytoxan) is a potent immunosuppressant reserved for severe RA. It is usually only given if other drugs have failed. Side effects can be serious and may include low blood counts that increase risk of infection. It can also make it harder for men or women to have a baby. Bladder irritation is another risk.

Various substances have been used to control RA joint inflammation. Gold is one of oldest of these. Although seldom used now, it can be surprisingly effective. It is usually given by injection, but a pill form also exists. Gold preparations can cause unpleasant side effects. Skin rashes, mouth sores, and changes in the sense of taste are the most common side effects. Gold can also affect blood counts.

Although RA is not caused by an infection, an older antibiotic, minocycline, may help treat mild RA. It works like some other DMARDs to suppress inflammation. Dizziness, skin rash, and nausea are common side effects. Minocycline use may encourage vaginal yeast infection in women.

Tofacitinib (Xeljanz) is the first drug in a new class of biologic treatments for RA. It is a Janus kinase (JAK) inhibitor. Unlike other DMARDs, it is available as a pill. This eliminates potential side effects related to injections.

Like other DMARDs, tofacitinib may cause increased risk of infections. People with active infections, or carriers of hepatitis B or C virus, should not take tofacitinib. After starting the drug, you should report any symptoms of infection. These symptoms may include fever, muscle aches, chills, cough, or weight loss, among other symptoms.

You should also be aware of the lung infection called histoplasmosis. This infection is common to the central and eastern United States, as well as parts of Central and South America, Africa, Asia, and Australia. You can get the infection by breathing in fungal spores from the air. Tell your doctor if you live in, or expect to visit, any of these areas.

Tofacitinib tends to increase blood lipid levels, but the ratio of “bad” LDL-cholesterol to “good” HDL-cholesterol levels usually remains the same.