À propos de la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie auto-immune. Cela signifie que le système immunitaire attaque une partie de son propre corps. Pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde, le système immunitaire attaque la muqueuse des articulations, généralement au niveau des mains et des pieds. Les symptômes incluent des articulations raides, gonflées et douloureuses.

La polyarthrite rhumatoïde est un trouble progressif qui peut s'aggraver et se propager à d'autres parties du corps, y compris à d'autres articulations et aux principaux organes. Il n'existe actuellement aucun traitement pour la PR, mais il existe plusieurs options de traitement efficaces.

Options de traitement

Les trois principales options de traitement de la PR grave et évolutive comprennent les AINS, les corticostéroïdes ou médicaments antirhumatismaux. Ces médicaments peuvent contribuer à modifier le fonctionnement du système immunitaire, ce qui ralentit la croissance des cellules cutanées et réduit l'inflammation.

Disease-modifying antirheumatic drugs include nonbiologics or biologics.

Les agents non biologiques comprennent le méthotrexate, la cyclosporine, l'hydroxychloroquine, la sulfasalazine et le léflunomide.

Les produits biologiques actuellement disponibles incluent:

  • infliximab (Remicade)
  • adalimumab (Humira)
  • etanercept (Enbrel)
  • golimumab (Simponi)
  • certolizumab pegol (Cimzia)
  • anakinra (Kineret)
  • tocilizumab (Actemra)
  • abatacept (Orencia)
  • rituximab (Rituxan)
  • tofacitinib (Xeljanz)

DMARDs

Médicaments antirhumatismaux modificateurs de la maladie Les DMARD sont généralement le traitement de première intention en association avec un AINS ou un stéroïde pour la PR. Ces médicaments sont efficaces pour ralentir la progression de la maladie. Ils sont donc souvent prescrits dès que le diagnostic est posé. Parfois, ils ont même commencé avant que le diagnostic ne soit confirmé. Bien que les traitements de fond soient très efficaces, cela peut prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois avant de commencer à prendre effet. Par conséquent, les médecins les démarrent également en combinaison avec un AINS ou un stéroïde pour la résolution des symptômes.

Les DMARD fonctionnent en supprimant la réponse immunitaire, ce qui aide à réduire l'inflammation. En raison de la manière dont ils modifient l'évolution de la maladie, ils aident à prévenir les lésions articulaires permanentes et d'autres complications de la PR.

Cette classe comprend plusieurs médicaments différents, chacun ayant son propre niveau d'efficacité et d'effets secondaires. Le médicament le plus utilisé est le méthotrexate (Trexall), mais déterminer lequel est le plus efficace pour vous peut finir par être un cas d’essai et d’erreur.

Médicaments en vente libre

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, communément appelés AINS, peuvent être recommandés en même temps que les médicaments sur ordonnance. Ceux-ci incluent des médicaments que vous avez probablement à la maison comme l'ibuprofène (Motrin et Advil) et le naproxène (Aleve). Ces médicaments fonctionnent bien pour soulager la douleur aiguë et l'inflammation. Ils n'affectent pas la progression de la polyarthrite rhumatoïde ou ne préviennent pas les lésions articulaires à long terme ou d'autres complications.

Biologics

Biological therapies, or biologics, are a new type of DMARD, but they’re different enough to be put in a class by themselves. Unlike traditional DMARDs, which affect the whole immune system, biologics target specific proteins that affect the immune response. One type is genetically engineered to block a protein called cytokine, a kind of messenger that tells the immune system to react. Another type targets a protein called tumor necrosis factor (TNF), which increases inflammation.

Les produits biologiques peuvent sembler moins pratiques que d'autres traitements de fond, car ils doivent être injectés dans un environnement médical sur plusieurs heures. Mais cela pourrait devenir plus pratique puisque les doses ne sont généralement administrées qu'une fois par mois.

Généralement, les produits biologiques ne sont recommandés que pour ceux qui n'ont pas bien répondu aux ARMM non biologiques ou à ceux qui ne le peuvent pas. prendre des DMARD non biologiques. Dans de nombreux cas, les médicaments biologiques et les traitements de fond traditionnels sont administrés en association, souvent avec des AINS.

Effets secondaires

Les traitements de fond et biologiques classiques peuvent contenir une liste d'effets secondaires, mais la plupart les gens tolèrent bien les drogues. Mais en raison de la façon dont ils suppriment le système immunitaire, les deux types de médicaments présentent un risque accru d'infection. Discutez avec votre médecin des vaccins nécessaires pour prévenir le zona, la pneumonie et d’autres maladies.

Each DMARD has different side effects, so you’ll want to discuss the side effect profiles of each drug you’re prescribed with your doctor. Some common reactions include:

  • dizziness
  • upset stomach
  • rash
  • headache

Biologics will generally have the same side effects, along with a few extras like:

  • skin reactions at the injection site
  • sore throat
  • wheezing
  • high blood pressure during the infusion
  • pain where shot was given

Certain medications can also carry more serious side effects. Your doctor may want to monitor your liver and kidney function, blood pressure, and your heart and lungs. It’s very important that you do not stop taking your medication without talking to your doctor. Make an appointment to discuss any concerns about your treatment. The benefits of DMARDs and biologics typically outweigh any risks, and most side effects can be treated or subside on their own.