Arthrite rhumatoïde (RA) est le deuxième plus commun type d'arthrite, affectant environ 1,5 million d'Américains. C’est une maladie inflammatoire causée par une maladie auto-immune. La maladie survient lorsque votre corps attaque ses propres tissus articulaires sains. Cela se traduit par une rougeur, une inflammation et une douleur.

L'objectif principal des médicaments contre la PR est de bloquer l'inflammation. Cela aide à prévenir les dommages aux articulations. Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur les nombreuses options de traitement de la PR.

Les médicaments antirhumatismaux modificateurs de la maladie (DMARD) sont utilisés pour diminuer l'inflammation. Contrairement à d'autres médicaments qui soulagent temporairement la douleur et l'inflammation, les DMARD peuvent ralentir la progression de la PR. Cela signifie que vous pouvez avoir moins de symptômes et moins de dégâts avec le temps.

Les traitements de fond les plus couramment utilisés pour traiter la PR incluent:

  • hydroxychloroquine (Plaquenil)
  • léflunomide (Arava)
  • méthotrexate (Trexall)
  • sulfasalazine (Azulfidine)
  • minocycline (Minocin)

Les produits biologiques sont des médicaments injectables. Ils agissent en bloquant les voies inflammatoires spécifiques produites par les cellules immunitaires. Cela réduit l'inflammation causée par la PR. Les médecins prescrivent des médicaments biologiques lorsque les DMARD seuls ne suffisent pas à traiter les symptômes de la PR. Les produits biologiques ne sont pas recommandés pour les personnes ayant un système immunitaire affaibli ou une infection. C'est parce qu'ils peuvent augmenter votre risque d'infections graves.

Les produits biologiques les plus courants comprennent:

  • abatacept (Orencia)
  • rituximab (Rituxan)
  • tocilizumab (Actemra)
  • anakinra (Kineret)
  • adalimumab (Humira)
  • etanercept (Enbrel)
  • infliximab ( Remicade)
  • certolizumab pegol (Cimzia)
  • golimumab (Simponi)

Votre médecin peut vous prescrire ces médicaments si Les DMARD ou les produits biologiques ne fonctionnent pas pour vous. Ces médicaments affectent les gènes et l'activité des cellules immunitaires dans le corps. Ils aident à prévenir l'inflammation et à arrêter les dommages aux articulations et aux tissus.

Les inhibiteurs de kinases associés à Janus incluent:

  • tofacitinib (Xeljanz, Xeljanz XR)
  • baricitinib

Le baricitinib est un nouveau médicament testé . Etudes suggèrent que cela fonctionne pour les personnes qui ne réussissent pas avec les DMARD.

Les effets secondaires les plus fréquents de ces médicaments comprennent:

  • maux de tête
  • infections des voies respiratoires supérieures, comme les infections des sinus ou le rhume
  • nez congestionné
  • nez qui coule
  • mal de gorge
  • diarrhée

L'acétaminophène est disponible en vente libre ( OTC) sans ordonnance de votre médecin. Il s'agit d'un médicament oral et d'un suppositoire rectal. D'autres médicaments sont beaucoup plus efficaces pour réduire l'inflammation et traiter la douleur dans la PR. C’est parce que l’acétaminophène peut traiter une douleur légère à modérée, mais il n’a aucune activité anti-inflammatoire. Cela signifie que cela ne fonctionne pas très bien pour traiter la PR.

Ce médicament présente un risque de problèmes hépatiques graves, y compris une insuffisance hépatique. Vous ne devez prendre qu'un seul médicament contenant de l'acétaminophène à la fois.

Les AINS font partie des médicaments les plus couramment utilisés contre la PR. Contrairement aux autres analgésiques, les AINS semblent être plus efficaces dans le traitement des symptômes de la PR. C'est parce qu'ils empêchent l'inflammation.

Certaines personnes utilisent les AINS sans ordonnance. Cependant, les AINS plus forts sont disponibles avec une ordonnance.

Les effets secondaires des AINS incluent:

  • irritation de l'estomac
  • ulcères
  • érosion ou brûlure d'un trou dans l'estomac ou les intestins
  • saignement d'estomac
  • lésions rénales

Dans de rares cas, ces effets indésirables peuvent être fatals (provoquer la mort). Si vous utilisez les AINS pendant longtemps, votre médecin surveillera votre fonction rénale. Cela est particulièrement probable si vous avez déjà une maladie rénale.

Ibuprofène (Advil, Motrin IB, Nuprin)

OTC L'ibuprofène est l'AINS le plus courant. Sauf instruction contraire de votre médecin, vous ne devez pas utiliser l'ibuprofène plus de plusieurs jours à la fois. Prendre ce médicament trop longtemps peut causer des saignements d'estomac. Ce risque est plus grand chez les personnes âgées.

L'ibuprofène est également disponible dans le domaine de la prescription. Dans les versions de prescription, le dosage est plus élevé. L'ibuprofène peut également être associé à un autre médicament antidouleur appelé opioïde. Les exemples de ces médicaments combinés sur ordonnance comprennent:

  • ibuprofène / hydrocodone (Vicoprofen)
  • ibuprofène / oxycodone (Combunox)

Naproxen sodium (Aleve)

Naproxen sodium is an OTC NSAID. It’s often used as an alternative to ibuprofen. This is because it causes slightly fewer side effects. Prescription versions of this drug offer stronger dosages.

Aspirine (Bayer, Bufferin, St. Joseph)

L'aspirine est un analgésique oral. Il est utilisé pour traiter la douleur légère, la fièvre et l’inflammation. Il peut également être utilisé pour prévenir les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

AINS sur ordonnance

Lorsque les AINS en vente libre ne soulagent pas vos symptômes de la PR, votre médecin peut vous prescrire un AINS délivré sur ordonnance. Ce sont des médicaments oraux. Les options les plus courantes sont les suivantes:

  • célécoxib (Celebrex)
  • ibuprofène (force de prescription)
  • nabumétone (Relafen)
  • naproxène sodique (Anaprox)
  • naproxen (Naprosyn)
  • piroxicam (Feldene)

Les autres AINS comprennent:

  • diclofénac (Voltaren, Diclofenac Sodium XR , Cataflam, Cambia)
  • diflunisal
  • indométhacine (Indocin)
  • kétoprofène (Orudis, Ketoprofen ER, Oruvail, Actron)
  • etodolac (Lodine)
  • fenoprofène (Nalfon)
  • flurbiprofène
  • ketorolac (Toradol)
  • meclofénamate
  • acide méfénamique (Ponstel)
  • meloxicam (Mobic)
  • oxaprozin (Daypro)
  • sulindac (Clinoril)
  • salsalate (Disalcid, Amigesic, Marthritic , Salflex, Mono-Gesic, Anaflex, Salsitab)
  • tolmetin (Tolectin)

Diclofenac / misoprostol (Arthrotec)

Diclofenac / misoprostol (Arthrotec) médicament par voie orale qui combine le diclofénac AINS avec le misoprostol. Les AINS peuvent causer des ulcères d'estomac. Ce médicament aide à les prévenir.

Capsaïcine topique (Capsin, Zostrix, Dolorac)

La crème capsaïcine en vente libre en vente libre peut soulager les douleurs légères causées par la PR. Vous frottez cette crème sur les zones douloureuses de votre corps.

Gel topique au diclofénac sodique (Voltaren 1%)

Le gel Voltaren 1% est un AINS à usage topique. Cela signifie que vous le frottez sur votre peau. Il est approuvé pour traiter les douleurs articulaires, y compris dans les mains et les genoux.

Ce médicament provoque des effets secondaires similaires à ceux des AINS par voie orale. Cependant, seulement 4% de ce médicament est absorbé par votre corps. Cela signifie que vous êtes moins susceptible d'avoir des effets secondaires.

Solution topique de diclofénac sodique (Pennsaid 2%)

Le diclofénac sodique (Pennsaid 2%) est une solution topique utilisée douleur. Vous vous frottez sur le genou pour soulager la douleur.

Les opioïdes sont les analgésiques les plus puissants sur le marché. Ils ne sont disponibles que sous forme de médicaments sur ordonnance. Ils viennent sous forme orale et injectable. Les opioïdes ne sont utilisés que dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde chez les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde sévère et souffrant de douleurs intenses. Ces médicaments peuvent créer des habitudes. Si votre médecin vous donne un opioïde, il vous surveillera de près.

En savoir plus: Nouvelles directives pour prévenir la dépendance aux opioïdes »

Les personnes atteintes de PR qui prennent des opioïdes devraient également utiliser d'autres traitements. C'est parce que les opioïdes ne changent que la façon dont vous ressentez la douleur. Ils ne ralentissent pas la maladie et ne préviennent pas l'inflammation.

Les opioïdes comprennent:

  • codéine
  • acétaminophène / codéine
  • fentanyl || | 178
  • hydrocodone (Vicodin)
  • hydromorphone
  • morphine
  • mépéridine (Demerol)
  • oxycodone (Oxycontin)
  • tramadol (Ultram)

Les corticostéroïdes sont également appelés stéroïdes. Ils viennent comme médicaments oraux et injectables. Ces médicaments peuvent aider à réduire l'inflammation dans la PR. Ils peuvent également aider à réduire la douleur et les dommages causés par l'inflammation. Ces médicaments ne sont pas recommandés pour une utilisation à long terme.

Les effets secondaires peuvent inclure:

  • taux élevé de sucre dans le sang
  • ulcères à l'estomac
  • hypertension artérielle
  • côté émotionnel effets tels que irritabilité et excitabilité
  • cataractes ou opacification du cristallin dans l'œil
  • ostéoporose

Les stéroïdes utilisés pour la PR incluent:

  • betamethasone
  • prednisone (Deltasone, Sterapred, Liquid Pred)
  • dexaméthasone (Dexpak Taperpak, Decadron, Hexadrol)
  • cortisone
  • hydrocortisone (Cortef, A-Hydrocort)
  • méthylprednisolone (Medrol, Methacort, Depopred, Predacorten)
  • prednisolone

Ces médicaments lutter contre les dommages causés par les maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde. Cependant, ces médicaments peuvent également vous rendre plus vulnérable aux maladies et aux infections. Si votre médecin vous administre un de ces médicaments, il vous surveillera de près pendant le traitement.

These drugs come in oral and injectable forms. They include:

  • cyclophosphamide (Cytoxan)
  • cyclosporine (Gengraf, Neoral, Sandimmune)
  • azathioprine (Azasan, Imuran)
  • hydroxychloroquine (Plaquenil)

Learn more: Natural remedies for RA flare-ups »

Work with your doctor to find the RA treatment that works best for you. With so many options available, you and your doctor are likely to find one that eases your RA symptoms and improves your quality of life.