Si vous avez la polyarthrite rhumatoïde (PR), vous consultez probablement votre rhumatologue de manière régulière. Les rendez-vous programmés vous offrent à tous deux la possibilité de suivre l'évolution de votre maladie, de suivre les poussées, d'identifier les déclencheurs et d'ajuster les médicaments. Vous devriez également prendre ce temps pour signaler toute modification de votre style de vie, telle qu'une augmentation de l'exercice ou des changements de régime alimentaire.

Mais entre vos rendez-vous, vous devrez peut-être consulter votre rhumatologue de manière plus urgente. Voici sept raisons pour lesquelles vous devriez prendre le téléphone et demander à être programmé le plus tôt possible.

1. Vous rencontrez une fusée éclairante

"Une visite de bureau peut être nécessaire lorsque quelqu'un subit une poussée de RA", explique Nathan Wei, MD, qui pratique au centre de traitement de l'arthriteArthritis Treatment Center à Frederick, au Maryland. Lorsque l’inflammation de la maladie éclate, le problème est plus que douloureux: des lésions articulaires permanentes et une déformation peuvent survenir.

Chaque personne atteinte de PR a des symptômes et une gravité uniques. Au fil du temps, au fur et à mesure que vous rencontrez votre médecin lors de fusées éclairantes, vous pouvez tous deux déterminer les meilleures approches thérapeutiques.

2. Vous avez de la douleur dans un nouvel endroit. Mais cela peut aussi causer des douleurs ailleurs dans votre corps. Le dysfonctionnement auto-immun peut attaquer les tissus de vos yeux et de votre bouche ou provoquer une inflammation des vaisseaux sanguins. Dans de rares cas, la PR attaque les tissus autour des poumons et du cœur. Si vos yeux ou votre bouche deviennent secs et inconfortables ou si vous commencez à développer une éruption cutanée, vous pourriez ressentir une expansion des symptômes de la PR. Prenez rendez-vous avec votre rhumatologue et demandez une évaluation.

RA primarily strikes joints, causing redness, heat, swelling, and pain. But it also can cause pain elsewhere in your body. The autoimmune malfunction can attack the tissues of your eyes and mouth or cause an inflammation of blood vessels. Rarely, RA attacks the tissue around the lungs and heart.

If your eyes or mouth become dry and uncomfortable, or you begin to develop a skin rash, you could be experiencing an expansion of RA symptoms. Make an appointment with your rheumatologist and ask for an assessment.

3. Il y a des changements dans votre assurance

"Si l'ACA est abrogé, les personnes malades pourraient se retrouver sans couverture médicale essentielle ou payer beaucoup plus pour une couverture moindre", explique Stan Loskutov, CIO de Medical Billing Group, Inc Certaines compagnies d’assurance privées peuvent couvrir une condition préexistante si vous n’avez pas eu la moindre faute. Compte tenu de la situation actuelle en matière d’assurance, conservez vos rendez-vous prévus et envisagez de consulter votre médecin plus fréquemment pour démontrer la continuité des soins.

4. Vous avez changé de sommeil ou d’alimentation

Il peut être difficile de bien dormir lorsque vous êtes atteint de PR. Une position de sommeil peut être confortable pour les articulations touchées, mais pas pour les autres parties du corps. Une nouvelle douleur ou une chaleur articulaire peut vous réveiller. En plus de cela, manger peut également poser des défis particuliers. Certains médicaments contre la polyarthrite rhumatoïde affectent l’appétit, entraînant une prise de poids ou des nausées qui vous empêchent de manger.

If you notice you’re sleeping less or changing how and when you eat, see your doctor. It’s important to learn if changes in sleep and eating are related to some of RA’s most devious effects, dépression et anxiété. Votre médecin peut vous parler de changements de mode de vie et de médicaments qui pourraient vous aider.

5. Vous suspectez des effets secondaires

Les médicaments les plus fréquemment prescrits pour la polyarthrite rhumatoïde sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les corticostéroïdes, les antirhumatismaux modificateurs de la maladie (DMARD) et les nouveaux traitements appelés produits biologiques. Bien que ces traitements améliorent la qualité de vie de nombreux patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, ils ont des effets secondaires. Les corticostéroïdes peuvent augmenter le taux de cholestérol et de sucre dans le sang et augmenter l'appétit, ce qui entraîne un gain de poids. Les DMARD et les produits biologiques interagissent avec votre système immunitaire et peuvent entraîner une augmentation de l'infection, ou rarement d'autres symptômes auto-immuns (psoriasis, lupus, sclérose en plaques). Si vous ressentez des effets secondaires liés à votre traitement contre la PR, consultez votre médecin.

Some of NSAIDs’ side effects include edema, heartburn, and stomach discomfort. Corticosteroids can elevate cholesterol and blood sugar, and increase appetite, leading to weight gain. DMARDs and biologics interact with your immune system and can lead to more infection, or rarely other autoimmune symptoms (psoriasis, lupus, multiple sclerosis). If you experience side effects from your RA medication, see your doctor.

6. Un traitement ne fonctionne pas aussi bien qu'auparavant

La PR est chronique et peut être progressive. Alors que beaucoup commencent à prendre des traitements de première ligne tels que les AINS et les DMARD dès qu'ils sont diagnostiqués, il faudra peut-être augmenter ces traitements au fil du temps.

Si votre traitement ne vous soulage pas besoin, prenez rendez-vous avec votre rhumatologue. Il est peut-être temps de changer de médicament ou d’envisager un traitement avancé pour soulager l’inconfort et prévenir les lésions articulaires à long terme.

7. You’re experiencing a new symptom

People with RA can have a change in their symptoms that represents a significant change in medical status. Dr. Wei points out that new symptoms that don’t seem related may be due to underlying disease.

For example, it was long thought that people with RA wouldn’t develop gout, another autoimmune disease. But research no longer supports that thinking. “Gout patients can have kidney stones,” says Dr. Wei.

If you develop a new symptom that you don’t immediately relate to RA, you should ask your rheumatologist about it.

The takeaway

Having RA means you get to know your entire medical support team quite well. Your rheumatologist is the most vital resource on that team. They can help you understand your condition and its evolution as well as consult with your other caregivers to coordinate care. See your “rheumy” regularly, and don’t hesitate to contact them if you have questions or your condition changes.