No matter how you look at it, living with rheumatoid arthritis (RA) isn’t easy. For many of us, even the “good” days include at least some level of pain, discomfort, fatigue, or sickness. But there are still ways to live well even while living with RA — or at least ways to live as well as possible.

10 ways to cope

Here are 10 ways that I cope and manage my bad days while living with RA.

1. Cela aussi passera

Lors de journées particulièrement difficiles, je me rappelle qu'un jour n'a que 24 heures, et que cela aussi passera. Aussi cliché que cela puisse paraître, se souvenir que demain est un nouveau jour et que les fusées éclairantes sont souvent temporaires peut m'aider à surmonter les difficultés particulières. J'essaie de dormir un peu, et j'espère que quand je me réveillerai, il y aura un meilleur jour qui m'attend.

Nous ne sommes pas définis par nos mauvais jours et les mauvais jours ne sont que cela: mauvais jours. Vivre une mauvaise journée ne signifie pas que nous avons nécessairement une mauvaise vie.

2. L'attitude de gratitude

J'aime me concentrer sur mes bénédictions et cultiver une attitude de gratitude. Les mauvais jours, je choisis de penser aux choses pour lesquelles je suis reconnaissant. Je me rends compte que, malgré ma maladie, j'ai beaucoup de choses à remercier. Et donc je travaille dur pour maintenir cette attitude de gratitude, en me concentrant sur ce que je peux encore faire par rapport à ce que je ne peux plus faire à cause de la PR. Et en mettant l'accent sur ce que j'ai encore, au lieu de m'attarder sur les choses que RA m'a prises.

Parfois, nous devons essayer de trouver ce côté positif. Après tout, chaque jour n'est peut-être pas bien… mais il y a au moins quelque chose de bien chaque jour.

3. Prendre soin de soi

La prise en charge personnelle est vitale pour tout le monde, mais elle est particulièrement importante pour toute personne souffrant d’une maladie chronique ou d’un handicap. Prendre soin de soi peut être de faire une sieste, de se laisser aller à un bain moussant, de se faire masser, de mettre du temps de côté pour méditer ou faire de l'exercice, ou simplement pour bien manger. Cela pourrait inclure une douche, prendre une journée de congé ou prendre des vacances. Peu importe ce que cela signifie pour vous, il est très important de prendre le temps de pratiquer les soins personnels.

4. Mindset et mantras

Je pense que le fait d'avoir un mantra sur lequel nous pouvons nous appuyer peut nous aider à traverser une période difficile. Pensez à ces mantras comme des affirmations de nettoyage d'esprit à vous répéter lorsque vous rencontrez une journée difficile physiquement ou émotionnellement.

A mantra I like to use is “RA is a chapter of my book, but not my whole story.” I remind myself of this on bad days, and it helps get my mindset right.

Réfléchissez à ce que pourrait être votre mantra et comment l'appliquer à la vie avec RA. | 39

5. Meditation and prayer

Pour moi, la méditation et la prière sont des outils importants dans ma boîte à outils RA. La méditation peut avoir des effets apaisants et curatifs sur le corps, l'esprit et l'esprit. La prière peut faire la même chose. Les deux sont de bons moyens de calmer notre esprit, de détendre notre corps, d'ouvrir notre cœur et de penser à la gratitude, à la positivité et à la guérison.

6. Chauffez-le vers le haut

Les coussins chauffants et la thermothérapie à infrarouge sont des moyens que je m’assouplirai en cas de mauvais jours. J'aime la chaleur pour les douleurs musculaires et la raideur. Parfois, il s’agit d’un bain chaud ou d’une douche à vapeur, parfois d’un coussin chauffant au four à micro-ondes ou d’une thérapie par lumière infrarouge. Parfois, il s’agit d’une couverture électrique. Tout ce qui peut m'aider à rester au chaud et à l'aise pendant une journée de fusées éclairantes est le bienvenu.

7. Cool it down

En plus de la chaleur, la glace peut jouer un rôle important dans la gestion d'un mauvais jour de la PR. Si je suis en train de souffrir d’une éruption, en particulier en cas de gonflement, j’aime bien mettre un sac de glace sur mes articulations. J'ai aussi essayé les bains de glace et la cryothérapie pour «refroidir» quand l'inflammation brûle très fort!

8. Famille et amis

Mon système de soutien de la famille et des amis m'aide certainement à traverser les jours difficiles. Mon mari et mes parents m'ont beaucoup aidé à me remettre de mon arthroplastie totale du genou. Des amis et des membres de ma famille m'ont aussi aidé lors de mauvaises journées de fusées éclairantes.

Whether they are sitting with you at an infusion, tending to you after a medical procedure, or helping you with household chores or self-care tasks when you are in pain, a good team of supportive people is key to life with RA.

9. Animaux domestiques

J'ai cinq animaux de compagnie: trois chiens et deux chats. Bien qu'ils aient le pouvoir de me rendre parfois fou, l'amour, l'affection, la loyauté et la camaraderie que je reçois en valent la peine.

Pets can be a lot of work, so be sure that you’re physically and financially able to care for a pet before getting one. But if you do get one, know that a furry or feathered playmate can be your best friend — and sometimes your only smile — on the most trying and difficult days.

10. Doctor, doctor

A good medical team is so important. I can’t stress this enough. Make sure that you trust your doctors and have good communication with them. A caring, competent, capable, compassionate, and kind team of doctors, nurses, pharmacists, surgeons, physical therapists, and other specialists can make your RA journey go so much smoother.

The takeaway

We all cope with RA in different ways, so however you handle your hard days is up to you. No matter what helps you through the tough times, remember that we are all in this together, even if our journeys and experiences look a little different. Support groups, online communities, and Facebook pages about living with RA can help you to feel a little less alone, and can also provide additional resources about how to cultivate a better life with RA.

Remember, though, that RA is not all you are. On my bad days, that’s something I always keep in mind: I’m more than RA. It doesn’t define me. And I may have RA — but it doesn’t have me!


Ashley Boynes-Shuck is a published author, health coach, and patient advocate. Known online as Arthritis Ashley, she blogs at arthritisashley.com and abshuck.com, and writes for Healthline.com. Ashley also works with the Autoimmune Registry and is a member of the Lions Club. She’s written three books: “Sick Idiot,” “Chronically Positive,” and “To Exist.” Ashley lives with RA, JIA, OA, celiac disease, and more. She resides in Pittsburgh with her Ninja Warrior husband and their five pets. Her hobbies include astronomy, birdwatching, traveling, decorating, and going to concerts.