Le virus du papillome humain (VPH) est une infection virale transmise entre personnes par contact cutané. Il existe plus de 100 variétés de VPH, dont 40 se transmettent par contact sexuel et peuvent affecter vos organes génitaux, votre bouche ou votre gorge.

Selon le Centres de contrôle des maladies et Prévention (CDC), le VPH est l'infection sexuellement transmissible la plus répandue chez les hommes et les femmes. Il est si courant que la plupart des personnes sexuellement actives en obtiennent une certaine variété à un moment donné, même si elles ont peu de partenaires sexuels.

La plupart des gens contractent le VPH par contact sexuel direct, tel que le sexe oral. Étant donné que le VPH est une infection peau contre peau, les rapports sexuels ne sont pas tenus de contracter l’infection. Dans de rares cas, une mère qui a le VPH peut infecter son bébé pendant l'accouchement.

Selon le CDC, les verrues associées à la plupart des infections à HPV disparaissent d'elles-mêmes sans aucun signe ou symptôme. Mais le virus est toujours dans le corps d’une personne infectée. Par conséquent, cette personne peut, sans le savoir, transmettre le VPH à ses partenaires sexuels.

Lorsque le virus ne disparaît pas tout seul, il peut entraîner de graves problèmes de santé. Ceux-ci incluent verrues génitales et des verrues dans la gorge (connue sous le nom de papillomatose respiratoire récurrente). Le VPH peut aussi causer: cancer du col de l'utérus et d'autres cancers des organes génitaux, de la tête, du cou et gorge. || | 39

The types of HPV that cause warts are different from the types that cause cancer. As such, having genital warts caused by HPV doesn’t mean that you’ll develop cancer.

Cancers caused by HPV often don’t show symptoms until the cancer is in later stages of growth. Regular screenings can help diagnose HPV-related health problems earlier. This can improve outlook and increase chances of survival.

La FDA (Food and Drug Administration) américaine a approuvé le premier test ADN pour le VPH en 2014. Mise à jour directives recommander aux femmes avoir leur premier test Pap, ou frottis vaginal, à l'âge de 21 ans et être testé pour le VPH en même temps, indépendamment de l'apparition de l'activité sexuelle.

After that, women 21 to 29 should have just a Pap test every three years. Regular Pap tests help to identify abnormal cells in women. These can signal cervical cancer or other HPV-related problems.

Women ages 30 to 65 should then be screened every five years with Pap and HPV tests at the same time. If you’re younger than the age of 30, your doctor or gynecologist may also request an HPV test if your Pap smear results are abnormal.

Si vous avez l'une des 15 souches de VPH pouvant entraîner cancer, votre médecin peut vouloir vous surveiller pour des changements cervicaux. Vous devrez peut-être passer un test de Pap plus fréquemment.

Cervical changes that lead to cancer often take 10 or more years to develop, and HPV infections often go away on their own in one or two years without causing cancer. You may want to follow a course of watchful waiting instead of undergoing treatment for the abnormal or precancerous cells resulting from an infection.

Votre médecin peut également vouloir faire un test de suivi aveccolposcopy. Cette procédure utilise un instrument (un colposcope) pour examiner de plus près votre vagin et votre col de l'utérus afin de rechercher des zones anormales.

It’s important to note that the HPV test is only available for diagnosing HPV in women. There is currently no FDA-approved test available for diagnosing HPV in men.

Si vous avez de nouvelles verrues ou remarquez d'autres changements après une activité sexuelle, contactez votre médecin pour une évaluation.

Most cases of HPV go away on their own, so there is no treatment for the infection itself. Instead, your doctor will likely want to have you come in for repeat testing in six months or a year to see if the HPV infection persists and if any cell changes have developed that need further follow-up. For HPV-related health issues like warts or cancer, treatment will be targeted to the specific issue.

Pour traiter les verrues génitales, contactez votre médecin. Notez que se débarrasser des verrues physiques ne traite pas le virus lui-même et que les verrues sont susceptibles de revenir.

Quiconque a eu un contact sexuel cutané est à risque d'infection au VPH. Il est impossible de savoir qui développera des problèmes de santé liés au VPH, mais les personnes dont le système immunitaire est affaibli risquent davantage.

Les moyens les plus simples de prévenir le VPH sont d'utiliser préservatifs et de limiter le nombre de partenaires sexuels que vous avez.

En outre, le CDC recommande le vaccin contre le VPH pour les garçons et les filles âgés de 11 ou 12 ans. Les femmes et les hommes peuvent se faire vacciner jusqu’à 26 ans. On dit que le vaccin protège contre les types de VPH associés au cancer. pour prévenir certains types de verrues.

En savoir plus: Quels sont les avantages et les inconvénients du vaccin anti-HPV? »

Pour prévenir les problèmes de santé associés au VPH, assurez-vous de passer régulièrement des bilans de santé, des dépistages et des tests Pap.

Healthline et nos partenaires peuvent recevoir une partie des revenus si vous faites un achat en utilisant un lien ci-dessus.