Les signes avant-coureurs sont indéniables. Vous êtes ballonné et cramponné. Vos maux de tête et vos seins sont douloureux. Vous êtes tellement de mauvaise humeur, vous cognez à quiconque ose demander ce qui ne va pas.

Plus que 90 pour cent de femmes disent qu'ils vivent une partie de ces symptômes - connus collectivement sous le nom de syndrome prémenstruel (SPM) - dans environ une semaine avant leurs règles. PMS n'est pas un pique-nique, mais il est gérable.

Essayez ces 14 hacks de la vie pour battre le ballonnement et soulager d'autres symptômes du syndrome prémenstruel. Prenez le rythme

1. Pick up the pace

Promenez-vous, faites du vélo ou dansez simplement dans votre chambre pendant 30 minutes par jour. L'exercice qui stimule le cœur peut améliorer les symptômes du syndrome prémenstruel tels que la fatigue, la mauvaise concentration et la dépression. recherche montre. L'astuce pour une période pré-période plus confortable est de faire de l'aérobic exercices sur la plupart des jours de la semaine tout au long du mois.

2. Sommeil serré

Le syndrome prémenstruel peut perturber votre cycle de sommeil. Que vous allumiez et que vous allumiez la nuit ou que vous dormez toute la journée, toute perturbation de votre sommeil peut vous rendre encore plus morose que d'habitude.

Pour mieux dormir, prenez une routine. Aller au lit à la même heure chaque soir et se lever à la même heure chaque matin - même le week-end. Et assurez-vous de frapper le foin assez tôt pour avoir au moins huit heures de sommeil chaque nuit.

3. Détendez-vous

Le stress peut ajouter aux symptômes du syndrome prémenstruel et vous faire sentir encore pire. Essayez les thérapies de relaxation pour vous démarquer.

Le yoga est une méthode anti-stress qui combine des mouvements doux et une respiration profonde. Recherche trouve que le pratiquer quelques fois par semaine peut aider à soulager les ballonnements, les crampes et les seins douloureux du syndrome prémenstruel.

Pas dans une pose? Essayez de vous asseoir tranquillement pendant quelques minutes tout en respirant profondément et en répétant un mot comme «ohm». Études ont montré que la méditation est également efficace pour les symptômes du SPM.

4. Get more calcium, magnesium, and vitamin B-6

Certains nutriments peuvent vous aider à vous sentir mieux la semaine précédant vos règles.

En plus d'être bon pour les os, le calcium peut soulager Symptômes du syndrome prémenstruel comme la dépression et la fatigue. Vous pouvez l'obtenir à partir d'aliments comme le lait et autres produits laitiers, le jus d'orange enrichi et les céréales.

Magnésium et B-6 aident à traiter des symptômes comme la dépression, l'anxiété, les ballonnements et les fringales. mieux quand vous les prenez ensemble. Vous pouvez trouver de la vitamine B-6 dans le poisson, le poulet, les fruits et les céréales enrichies. Le magnésium se trouve dans les légumes verts à feuilles comme les épinards, ainsi que dans les noix et les grains entiers. Si vous ne pouvez pas obtenir suffisamment de ces nutriments dans votre alimentation, demandez à votre médecin de vous donner un supplément. | 56

If you can’t get enough of these nutrients in your diet, ask your doctor about taking a supplement.

5. Graze

Les envies de malbouffe sont synonymes de syndrome prémenstruel. Une façon de les vaincre est de manger six petits repas tout au long de la journée, plutôt que trois gros.

Manger plus souvent gardera votre taux de glycémie stable, évitant les gouttes soudaines qui vous donnent envie de manger , une tranche de pizza ou un sac de croustilles. Ayez des légumes et une trempette prêts à manger.

6. Essayez l'acupuncture

Collez-le à vos symptômes du syndrome prémenstruel avec cette ancienne technique chinoise, qui utilise des aiguilles fines pour stimuler divers points de votre corps. Dans un examen des études, l'acupuncture a réduit les symptômes tels que les maux de tête, les crampes, les maux de dos et les maux de seins de près de 50 pour cent.

7. Limit salt

Vous avez envie de chips ou de bretzels dans les jours qui précèdent vos règles? Essayez de résister à ces tentations salées. Le sodium favorise la rétention d'eau dans le corps, ce qui augmente la sensation de malaise dans le ventre.

Méfiez-vous aussi des soupes et des légumes en conserve, de la sauce soja et des viandes à déjeuner, qui sont toutes très salées.

8. Mangez des glucides plus complexes

Salez le pain blanc, le riz blanc et les biscuits. Remplacez-les par du pain de blé entier, du riz brun et des craquelins de blé. Les grains entiers vous tiennent rassasié plus longtemps, ce qui peut réduire les fringales et vous rendre moins irritable.

9. Voir la lumière

La luminothérapie est un traitement efficace pour le trouble affectif saisonnier (SAD), et il existe une preuve limitée cela pourrait aider avec une forme sévère de Syndrome prémenstruel appelé trouble dysphorique prémenstruel (TDP).

Women with PMDD get especially sad, anxious, or moody before their period. It’s not certain whether sitting under a bright light for a few minutes each day improves moodiness in PMS, but it can’t hurt to try.

10. Get your rub on

If you feel anxious, stressed, and depressed around the time of your period, a massage could be just the thing to calm your mind. A 60-minute massage lowers levels of cortisol — a hormone involved in your body’s stress response. It also increases serotonin — a chemical that makes you feel good.

11. Cut caffeine

Skip the morning java jolt in the days before your period. The same goes for caffeinated sodas and tea. Caffeine enhances PMS symptoms like irritability and jitteriness. Caffeine can increase the ache in your breasts and the number of cramps because it increases prostaglandin production in the body. It also disrupts sleep, which can leave you feeling groggy and cranky. Sleeping better will improve how you feel. Some studies say some caffeine is acceptable, however.

12. Kick the habit

In addition to increasing your risk for conditions like cancer and chronic obstructive pulmonary disease (COPD), smoking can lead to more severe PMS symptoms. This is especially true if you start the habit during your teen years. Smoking may worsen PMS symptoms by altering hormone levels, experts say.

13. Don’t drink alcohol

A glass or two of wine might relax you under normal circumstances, but it won’t have the same soothing effects when you’re in the throes of PMS. Alcohol is a central nervous system depressant that can actually accentuate your negative mood. Try to abstain — or at least cut back on your alcohol use until your PMS symptoms subside.

14. Take a pill (or two)

If all else fails, take an over-the-counter pain reliever like ibuprofen (Advil, Motrin) or naproxen (Aleve). These pills can offer temporary relief from PMS symptoms like cramps, headaches, backaches, and breast soreness.