Je suis Lisa, 38 ans femme qui a reçu un diagnostic d'endométriose en 2014. Ce diagnostic a bouleversé mon monde. J'ai finalement eu des réponses à mes crampes sévères et à mes relations sexuelles souvent douloureuses. Le sexe conduirait souvent à des crampes qui dureraient de quelques minutes à quelques heures ou même quelques jours. la libido disparaît et meurt. Lorsque mon mari et moi étions intimes, mon corps ne créait pas de lubrifiant naturel. Et même

After my diagnostic surgery in June 2014, I went on six months of hormone therapy that caused my once super healthy libido to basically wither away and die. When my husband and I were intimate, my body wouldn’t create any natural lube. And even avec lubrifiant ajouté, le sexe était toujours très douloureux.

Après que mon traitement de ce traitement a pris fin, j'ai été placé sur 18 mois d'un continu pilule contraceptive pour réguler mes hormones dans l'espoir que cela permettrait également de contrôler mon endométriose. Ma libido inexistante est restée, malheureusement, inexistante. Mon corps a au moins pu recommencer à produire son propre lubrifiant. Le sexe était toujours douloureux, mais cela pouvait être en partie dû au retour de l'endométriose. J'ai donc subi une deuxième intervention chirurgicale en septembre 2016.

À partir de ce moment-là, j'ai commencé un voyage pour trouver une autre façon de profiter du sexe. Ne vous méprenez pas - parfois, le sexe est toujours douloureux - mais il s'est considérablement amélioré.

Voici quelques conseils que j'ai essayés dans ma propre vie et qui peuvent aussi vous aider. = Parlez à votre partenaire

Talk to your partner

Dites à votre partenaire que vous ressentez de la douleur lors des rapports sexuels. Beaucoup de femmes avec qui j'ai parlé éprouvent même de la douleur juste au moment où elles sont excitées.

La communication est essentielle à une bonne relation. Dites à votre partenaire que le sexe est douloureux ou que vous êtes anxieux à l'idée que ce soit douloureux.

Si vous êtes déjà en train de danser et que cela devient douloureux, n'ayez pas peur dites-leur d'arrêter. Discutez peut-être d'une pause dans l'acte physique sexuel et trouvez d'autres moyens d'exprimer cette intimité: faire la grimace, caresser lourdement, sexe oral ou câliner.

Parlez-en à votre médecin

Veuillez informer votre médecin que vous avez mal avant, pendant et après un rapport sexuel. La douleur n'est pas normale. Il existe de nombreuses explications possibles pour lesquelles le sexe est douloureux pour vous. Ce n'est peut-être même pas une endométriose, mais une autre condition. Un diagnostic peut être le point de départ de rapports sexuels moins douloureux. Votre médecin peut suggérer des exercices de Kegel, différentes positions sexuelles, des étirements, une thérapie du plancher pelvien ou même l'utilisation de dilatateurs pour faciliter l'étirement du canal vaginal. Le sexe peut être une conversation embarrassante avec une personne qui n’est pas votre partenaire. Mais les médecins ont tout entendu, et ils sont là pour vous aider.

Your doctor may suggest Kegel exercises, different sexual positions, stretches, pelvic floor therapy, or even using dilators to ease into stretching the vaginal canal. Sex may be an embarrassing conversation to have with someone who isn’t your partner. But doctors have heard it all, and they’re there to help.

N'ayez pas peur d'expérimenter

We’ve all heard of the Kama Sutra, with all that bending around over and backward to achieve nirvana. I’m not saying you need to bend into a human pretzel to find a position that hurts less, but don’t be afraid to experiment with positions.

Si la pénétration profonde est ce qui fait mal, évitez la «levrette» et essayez quelque chose comme la position sexuelle «à la cuillère». De plus, de nombreuses ressources en ligne traitent des positions sexuelles qui limitent la pénétration profonde et peuvent soulager les symptômes douloureux.

Other women have found relief using pillows during sex that they wedge beneath the small of their back or chest. Find the position(s) that work for you. And have fun doing it!

Mieux vaut mieux

Bien que je méprise l'utilisation de lubrifiant, je sais que cela fait vraiment une différence dans mon niveau de douleur. Il faudra peut-être des essais et des erreurs, mais trouvez un lubrifiant qui vous convient.

Il ya le bon vieux lubrifiant normal, mais il y a aussi des lubrifiants qui chauffent, qui piquent et qui sont même engourdis. Soyez prudent, car certains lubrifiants ne sont pas destinés à être utilisés avec des préservatifs. Assurez-vous de lire les petits caractères.

Faites un test d’allergie de tout lubrifiant. C’est un domaine dans lequel vous ne voulez pas vous enflammer dans une éruption allergique. Si le lubrifiant ne provoque pas de réaction lorsque vous frottez un peu le bras au cours de la journée, il devrait être sûr. Ceux qui ont une peau très sensible dans ce domaine devraient choisir des lubrifiants naturels, hypoallergéniques sans parfum ajouté.

If you’re using condoms for safe sex or pregnancy prevention, avoid petroleum products, as these will break down the condom.

And if you live in a state where cannabis products are legal, many women are singing the praises of lube containing cannabidiol (CBD) oils. But, please, always check with your doctor first before trying these!

Love yourself

If you’re reading this article, you may have been there: that moment when you feel like you’re incapable of expressing yourself sexually without feeling pain. Or you’re withdrawing completely from being sexually intimate because of the pain.

And that begins to weigh you down. You may think less of yourself, think you’re unworthy, or think you’re a horrible person. Please try to turn that frown upside down. You are still worth it — all of it. You are beautiful, inside and out. Sex isn’t everything.

Hopefully, your pain will fade. Even if it doesn’t, you’re still fully capable of expressing your love — to others and to yourself.


Lisa Howard is a 30-something happy-go-lucky California girl who lives with her husband and cat in beautiful San Diego. She passionately runs the Bloomin’ Uterus blog and endometriosis support group. When she’s not raising awareness about endometriosis, she’s working at a law firm, cuddling on the couch, camping, hiding behind her 35mm camera, getting lost on desert backroads, or staffing a fire lookout tower.